Quelles sont les différences entre l’auto entrepreneur et le salarié porté ?

les différences entre l’auto entrepreneur et le salarié porté

Publié le : 28 octobre 20195 mins de lecture

Les professionnels souhaitant démarrer une carrière de freelance ont l’embarras du choix en ce qui concerne le statut qu’ils souhaitent adopter. Ils peuvent par exemple opter pour le portage salarial, ou encore pour devenir auto entrepreneur. Quelles sont les différences entre ces deux structures ? Voici quelques éléments de réponse.

Quelles sont les spécificités du statut d’auto entrepreneur ?

L’inscription d’un auto entrepreneur est l’un des processus de création d’entreprise les plus simples. En effet, il s’agit de se rendre sur le site officiel de l’URSSAF et de remplir un formulaire en ligne, ou bien de remettre son dossier à une société spécialisée qui prendra en charge l’ensemble des démarches administratives. En d’autres termes, il s’agit d’une solution simple, qui ne nécessite pas de se déplacer.

Il en va d’ailleurs de même en ce qui concerne la cessation d’activité pour un auto entrepreneur, puisqu’il doit là aussi remplir un formulaire ne ligne, sans bien sûr oublier de déclarer son chiffre d’affaires.

Une fois le numéro de SIRET attribué, il est en mesure de commercialiser et de facturer ses services ou ses produits, et ainsi générer du chiffre d’affaires. C’est à partir de ce chiffre d’affaires que sont calculées ses cotisations fiscales et sociales, qui doivent être versées tous les mois ou de manière trimestrielle.

Les obligations légales du micro-entrepreneur sont allégées en comparaison d’autres structures professionnelles telles que l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée). En effet, la comptabilité consiste à la mise à jour régulière d’un livre de recettes, voire d’un livre d’achats si l’activité nécessite certaines dépenses.

En choisissant d’être auto entrepreneur, le professionnel est exonéré de TVA. Cela lui permet de bénéficier d’un avantage réellement compétitif face à la concurrence, puisqu’il est en mesure de pratiquer des prix plus avantageux. D’autre part, il est possible de cumuler une micro-entreprise et un CDI en entreprise privée ou un poste dans la fonction publique, à condition de ne pas concurrencer son employeur.

Cela signifie que vous avez la possibilité d’exercer une activité secondaire en parallèle de votre activité principale, et d’ainsi compléter vos revenus. Vous pouvez également en profiter pour éprouver un projet d’entreprise sans prendre autant de risques qu’en créant une société à part entière, ou pour entamer une reconversion professionnelle : tous les secteurs d’activité et tous les métiers sont compatibles avec le fait de devenir auto entrepreneur.

À consulter aussi : Mieux comprendre la déclaration tva auto-entrepreneur

Quelles sont les différences avec le portage salarial ?

Le salarié porté s’inscrit dans une relation tripartite avec l’entreprise de portage salariale qui signe son contrat de travail et l’entreprise cliente qui bénéficie de ses services. Il dispose à la fois de l’autonomie d’un indépendant et de la protection sociale d’un salarié. En effet, tout comme les salariés, il dispose d’un droit à la formation, et cotise pour la retraite et le chômage.

D’autre part, il bénéficie du réseau de l’entreprise de portage, et peut choisir ses missions. Il est donc en mesure de faire avancer sa carrière de manière optimale.

Ce type de professionnels sont généralement des consultants, notamment dans les métiers du digital, parfois seniors en phase de reconversion professionnelle ou en quête de davantage d’indépendance au sein de leur environnement de travail. Comme la société de portage s’occupe des démarches administratives et fiscales relatives à leur activité, ils n’ont qu’à se concentrer sur leur domaine de prédilection et la nature même de leurs missions.

Il existe donc un certain nombre de différences entre l’auto-entreprise et le salarié porté, et ces deux statuts offrent chacun leur lot d’avantages. Un site comme Mr-entreprise.fr offre une vue plus large sur les différentes structures professionnelles.

Plan du site